Types d’odeurs vaginales

Mieux comprendre les différents types d’odeurs vaginales

Une odeur vaginale inhabituelle se produit de temps en temps. Même lorsque vous prenez bien soin de votre corps et de votre vagin, vous pouvez éprouver des odeurs inconnues. Ce qui n’est pas normal, cependant, c’est une odeur persistante ou forte.

Le parfum typique d’un vagin en bonne santé peut être décrit comme «musqué» ou «charnu». Un cycle menstruel peut causer un parfum légèrement «métallique» pendant quelques jours. Les rapports sexuels peuvent également changer l’odeur temporairement.

Votre vagin se nettoie naturellement. Si vous laissez votre vagin à ses propres moyens, il peut naturellement maintenir un pH sain et garder les bactéries malsaines à distance. Mais si vous remarquez une différence marquée dans vos odeurs, cela peut être le signe d’un problème plus sérieux. Les odeurs fortes, les démangeaisons, l’irritation, et les écoulements inhabituelles sont tous des signes que vous pourriez avoir autre chose que des odeurs vaginales inhabituelles.

Odeur qui sent le poisson

La vaginose bactérienne (VB ) est l’infection vaginale la plus fréquente chez les femmes. Lorsque quelque chose perturbe la chimie complexe du vagin, les bactéries nocives peuvent devenir hors de contrôle, produisant une odeur de poisson.

Certaines femmes atteintes de VB éprouvent d’autres symptômes, comme des démangeaisons ou des brûlures, qui peuvent ressembler à une infection à levures. Cependant, pour beaucoup de femmes, l’odeur est le seul symptôme. Les régulateurs de pH vaginaux, tels que Gynalac et les antibiotiques de prescription peuvent traiter le problème.

Les habitudes saines peuvent également réduire le risque de VB Ceux-ci incluent:

  • Éviter les douches vaginales qui perturbent l’équilibre délicat du pH du vagin.
  • Ne pas utiliser de produits parfumés ou aromatisés dans ou autour du vagin. Les parfums et autres produits, tels que les tampons parfumés, peuvent altérer la chimie du vagin et provoquer la VB.
  • Limiter le nombre de partenaires sexuels et pratiquer des rapports sexuels protégés. Alors que la VB n’est pas une infection transmissible sexuellement (ITS) , de multiples partenaires sexuels peuvent perturber l’équilibre des bactéries dans le vagin, provoquant ainsi une VB .

Odeur vaginale douce ou semblable à de la bière

Une prolifération de levures dans le vagin peut produire une douce odeur qui rappelle le miel ou les biscuits. Le vagin peut aussi sentir la bière, la farine ou le pain.

Parfois, l’odeur a une odeur aigre, mais elle peut aussi être agréable. Des brûlures intenses, des démangeaisons ou des sensations de sécheresse accompagnent habituellement les infections à levures. Elles ont tendance à s’aggraver au fil du temps, et certaines femmes peuvent remarquer un écoulement qui ressemble à du fromage cottage.

Les gens peuvent traiter ces infections en utilisant des médicaments en vente libre. Cependant, une femme qui subit sa première infection à levures devrait parler à son médecin pour exclure d’autres causes.

Autres odeurs

Les changements hormonaux pendant la ménopause peuvent modifier l’odeur du vagin et amener une sècheresse vaginale.

Certaines ITS , notamment la trichomonase, peuvent également altérer l’odeur du vagin. Tout changement d’odeur vaginale, en particulier si l’odeur est forte ou désagréable, nécessite une visite chez le médecin. Il n’est pas recommandé d’utiliser un parfum pour masquer l’odeur.

Élimine l’odeur féminine, ne la couvre pas !

Les pertes vaginales normales sont minces, claires ou d’un blanc laiteux et ont une légère odeur. Si votre écoulement devient gris ou blanc accompagné d’une forte odeur, cela peut être un signe que vous avez une vaginose bactérienne (VB) et un déséquilibre de pH. La seule vraie solution est de restaurer et de maintenir l’équilibre délicat de votre corps. Parfois, votre corps peut le faire seul, mais parfois il a besoin d’un peu d’aide comme GYNALAC.  Lire plus…